TRADUCTIONS DOCUMENTS

Nos langues & nos cultures

Europe du Nord : Suédois <--> Finnois <--> Danois <--> Norvégien  
Europe de l'Ouest :
  Anglais <--> Allemand
    

Portugais <--> Néerlandais

Espagnol
<--> Français  <--> Italien
Europe de l'Est :
  Russe <--> Polonais <--> Bulgare

Hongrois
<--> Tchèque <--> Turc

Roumain
<--> Grec <--> Ukrainien

Amériques : Anglais (US) <--> Espagnol <--> Portugais <--> Brésilien
Asie : Chinois <--> Japonais <--> Coréen <--> Bahasa (Indonésien)
Moyen - Orient - Maghreb : Arabe

 

Nos origines

Souvent issus de millieux bi ou tri-culturels, la plupart de nos interprètes ont vécu longtemps dans un pays ou un autre, dans lesquels ils se sont totalement intégrés.

Ils ont une parfaite connaissance, non seulement de la lagne qu'ils pratiquent couramment, mais aussi également des modes de pensée et des usages tant de leur pays d'origine que de leur pays d'adoption.

 
Langue des signes

Ce mode d'expression, utilisé par les médias depuis longtemps déjà, s’est fortement développé ces dernières années au service des grandes entreprises multinationales et nationales les plus engagées en matière de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Le rôle des interprètes en LSF (Langue des Signes Française) et en ASL (American Sign Language) est très différent de celui de leurs confrères en langues orales, dont la présence physique doit se faire aussi discrète que possible, tout en étant parfaitement audibles pour les participants qui le souhaitent.


La langue des signes, au contraire, requiert la présence de l’interprète sur le devant de la scène, à proximité de l’intervenant, pour que les participants, qui le souhaitent, puissent voir l’un et l’autre sans difficulté.   Les interprètes savent se rendre à la fois visibles, mais suffisamment discrets pour ne pas perturber l’orateur, ni la partie de l’auditoire non concernée.